Livraison gratuite à partir de 50 e d'achat

Comment conserver le miel

Comment conserver le miel

septembre 07, 2021

Le miel est un aliment utilisé depuis l’antiquité et réputé comme impérissable. En effet, dès l’époque des Romains, le miel était utilisé pour conserver des fruits entiers ou en confiture, en Inde le miel servait à conserver la viande plus longtemps.

Durant l’Égypte antique, le miel servait même à embaumer les morts pour éviter qu’ils ne se décomposent. Des archéologues ont par ailleurs retrouvé des pots de miel au côté de momie dans certains tombeaux et le miel était toujours consommable après plusieurs millénaires.

Toutes ces pratiques sont aujourd’hui loin derrière nous, mais ces exemples illustrent la faculté exceptionnelle de conservation du miel. Dans cet article, nous vous proposons de démêler le vrai du mythe, pour en apprendre plus sur cet aliment que nous avons tous dans nos placards. Découvrez comment et combien de temps se conserve le miel et les solutions existantes lorsque le miel se cristallise.

 

Le miel se périme-t-il ?

 

Il n’est pas rare de se demander si un aliment est encore consommable au moment de réaliser une recette ou toutes autres préparations. Dans le cas du miel cette question ne se pose pas réellement, car le miel n’a pas de date de péremption.

En effet, on considère que le miel n’est pas périssable. Au lieu de cela, le miel dispose d’une DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale). Cela signifie que le miel peut être conservé sur une longue période, mais celui-ci risque simplement de perdre en saveur et ses propriétés peuvent également être altérées. Néanmoins, cela ne répond pas à la question, combien de temps se conserve le miel ?  

Selon la qualité, vous pourrez conserver votre pot de miel pendant des années sans aucun souci.      Le miel est un produit majoritairement composé de sucre (glucose et fructose) et dispose d’antibiotiques naturels. Par conséquent, la durée de conservation du miel est très importante, d’autant plus que le miel dispose d’une très faible concentration en eau (moins de 20%), ce qui ne permet pas aux bactéries de se développer convenablement et tant mieux.

Le miel de Manuka ne fait pas exception et vous pourrez également le conserver pendant de longues années si vous suivez bien les recommandations. En effet, comme nous allons le voir dans la suite de cet article, il y a quelques consignes à respecter pour favoriser la durée de conservation du miel.

 

Comment conserver le miel

 

Maintenant que vous savez que le miel peut se garder sur des années et être consommé sans risque, il serait dommage de gâcher ce potentiel en ne le conservant pas dans des conditions idéales.

Attention, il n’est pas utile de mettre le miel au frigo, il est même fortement déconseillé de le placer dans un espace réfrigéré. Le miel dans un frigo peut au contraire se dégrader plus rapidement, car le froid va favoriser sa cristallisation. En effet, pour conserver le miel de façon optimale, le mieux est de le laisser dans son pot d’origine ou dans un contenant bien hermétique, de préférence en verre.

Vous pourrez améliorer la durée de conservation du miel en plaçant votre pot dans un endroit sombre, à l’abri des rayons UV, à température ambiante. Vous pouvez placer votre pot dans un endroit relativement sec et à distance de toute source de chaleur pour que le miel se conserve dans les meilleures conditions.

Il est important que le pot soit bien hermétique pour que le niveau d’eau soit stable. Si le miel est exposé à trop d’humidité, il risque de fermenter, dans le cas contraire, si le niveau d’eau contenu dans le miel diminue, il risque alors de cristalliser.

 

Quelques mesures d’hygiènes pour conserver le miel

 

En plus de ces recommandations pour conserver le miel, il y a plusieurs consignes simples à appliquer pour assurer une meilleure conservation du miel. Premièrement, il est préférable d’utiliser une cuillère en bois plutôt qu’une cuillère en métal. En effet, le niveau de Ph (acidité) du miel réagit au contact du métal, ce qui peut impacter les vertus du miel. En soi, vous pouvez utiliser une cuillère en métal, mais dans ce cas, il faudra absolument éviter de laisser ladite cuillère dans le pot trop longtemps.

Ensuite, lors de l’utilisation du miel, il est fortement recommandé d’utiliser un ustensile propre afin de ne pas contaminer le miel avec une autre substance qui pourrait moisir, par exemple de la confiture. Enfin, après chaque utilisation, il est important de bien refermer le couvercle du pot de miel pour éviter que le niveau d’humidité change, exposant le miel à la cristallisation ou pire, à la fermentation.

 

La cristallisation du miel

 

Même si vous mettez tout en place pour conserver le miel dans des conditions optimales, il se peut qu’il commence à se cristalliser après un certain temps. La cristallisation du miel est un phénomène tout à fait naturel et il est parfaitement normal que cela se produise après une longue période. Cela ne signifie pas que le miel s’est détérioré ou qu’il est bon à jeter. Au contraire, si votre miel se cristallise, c’est plutôt bon signe, car seul le vrai miel se cristallise, cela signifie qu’il est pur et de bonne qualité.

Quand il se cristallise, la texture du miel devient plus crémeuse avec un léger grain. Rassurez-vous, il existe plusieurs solutions pour remédier à ce problème.  Alors, miel cristallisé, comment le rendre liquide ?

Rassurez-vous, dans ce cas, plusieurs solutions existent. Si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête, vous pouvez simplement exposer votre pot à la lumière du soleil afin de le faire chauffer légèrement pour que le miel redevienne liquide. Attention toutefois à ne pas le laisser trop longtemps exposé.

Si vous avez peur de l’exposer trop longtemps sans faire attention, si vous voulez maitriser un peu plus le procédé ou si le soleil vous fait défaut, vous pouvez également placer votre miel dans un bain-marie. Néanmoins, si vous choisissez cette option, il faudra faire très attention à la température de votre bain-marie. En effet, si vous faites trop chauffer le miel, cela va tuer les enzymes qu’il contient, ce qui revient à pasteuriser le miel. Évidemment, cela n’est pas souhaitable !

Pour éviter que le miel ne se pasteurise et perde toutes ses qualités, il ne faut pas le chauffer au-delà de 40 C°. Pour se faire, faites chauffer de l’eau dans une casserole et éteigniez le feu dès l’apparition des premières bulles. Ensuite, vous pourrez placer le miel cristallisé dans un récipient résistant à la chaleur (de préférence en verre). Inséré le récipient avec le miel cristallisé dans l’eau et remuez-le légèrement pendant quelques minutes.

Certains préconisent aussi de laisser le miel dans de l’eau tiède, un peu à la manière d’un bain-marie, mais le miel cristallisé prendra alors beaucoup de temps à retrouver son état liquide, cela n’est donc pas conseillé.

Enfin, ne placez jamais le miel dans le micro-onde pour lui rendre sa texture liquide, car en plus de le chauffer à une température supérieure à 40C°, détruisant ainsi les enzymes, cela va risque d’affecter sensiblement le goût du miel.